Notice: Undefined offset: 0 in /home/ecogenos/public_html/modules/navmegadrownevo/navmegadrownevo.php on line 1581
Ananas - Ecogenos

AnanasAucun produit dans cette catégorie.

Ananas

Ananassa Sativa.Plante découverte en 1555 au Brésil, cultivée depuis le XVIII° siècle, mais véritablement utilisée en thérapie depuis seulement 1957. Le fruit est très sucré et riche en vitamines A, B et C, en acides organiques et en sels minéraux. Il contient un enzyme protéolytique, la Broméline ou Bromélaïne, qui scinde les macro-protéines dans l’estomac, facilitant ainsi la digestion. L’ananas est un aliments très nutritif, doué de propriétés détoxicantes et diurétiques, recherchées dans certains régimes amaigrissants. Mais le plus intéressant est la présence de cet enzyme aux propriétés étendues. Il faut noter que l’on extrait la Bromélaïne de la tige de l’ananas car elle en est beaucoup plus riche que le fruit. La Bromélaïne améliore le renouvellement des protéines dans l'organisme y compris celles du tissu articulaire. Elle est utilisée dans un but thérapeutique depuis plus de 50 ans à large échelle, et bien que son action principale soit de détoxiquer les cellules, ses propriétés scientifiquement démontrées vont bien au delà de la simple digestion des protéines.On peut ainsi dresser un catalogue non exhaustif de l’activité biologique de ce complément alimentaire universel :- Dans le domaine cardio-vasculaire, la Bromélaïne intervient dans la prévention de l'angine de poitrine et des infarctus. Elle empêche l’agrégation des plaquettes sanguines, et évite ainsi la formation de micro caillots responsables de thromboses artérielles. En outre elle permet d’aider à la dissolution de caillots sanguins constitués, en agissant sur la fibrine, substance fibreuse qui constitue la trame du caillot. Ces activités, antiagrégation et fibrinolyse, sont dépendantes de la dose ingérée : plus ou en consomme, et plus le sang sera fluide, et plus facilement les caillots seront détruits. Elle aurait aussi une action anti-hypertensive, vérifiée chez l’animal, en administration prolongée.- Elle est aussi anti-inflammatoire que la cortisone, et souvent plus que les anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) chimiques, car elle provoque la destruction des caillots sanguins, elle active certaines prostaglandines anti-inflammatoires et elle inhibe une substance appelée bradykinine, qui augmente la perméabilité vasculaire et stimule la douleur. Ces actions combinées provoquent une diminution de l'inflammation, avec diminution de l’œdème, de la chaleur, de la rougeur locale et surtout de la douleur. ( Classiquement, on reconnaît cliniquement l’inflammation à la présence de ses 4 points cardinaux : chaleur, rougeur, gonflement et douleur…). - Elle stimule le système immunitaire en provoquant la production de cytokines.- La Bromélaïne augmente nettement la concentration sanguine en antibiotiques, permettant souvent une diminution des doses prescrites, ou l’amélioration des résultats, en la rajoutant à un traitement antibiotique donnant seul des résultats insuffisants. - Elle fluidifie les mucosités, ce qui facilite l’expectoration lors des affections respiratoires avec hyper sécrétion bronchique. - Etudiée empiriquement plusieurs fois, dans différents types de cancers, seule ou associée à la thérapie conventionnelle, la Bromélaïne a semblé développer une activité à l’égard des tumeurs cancéreuses et des métastases qu’il conviendrait d’étudier plus scientifiquement. Parodiant le pari de Pascal sur l’existence de Dieu, pourquoi ne pas accompagner cette maladie d’une prise permanente de Bromélaïne, en traitement adjuvant, ou même en traitement préventif, compte-tenu de sa totale inocuité ?- Enzyme digestive capable de digérer 1000 fois son poids en protéines, on n’est pas étonné d’apprendre que la Bromélaïne peut remplacer la pepsine et la trypsine lorsque ces enzymes sont insuffisamment sécrétées ou que le pancréas est déficient. Douleurs et ballonnements, témoins d’une insuffisance digestive, disparaissent. Chez l’animal, la Bromélaïne a démontré son activité contre l’ulcère gastrique, avec une cicatrisation rapide. - Donnée quelques jours précédant les interventions chirurgicales, la Bromélaïne minimise les suites opératoires, avec diminution de la douleur, de l’œdème et de l’impotence fonctionnelle et ainsi une plus courte convalescence. - L’action curative lors des traumatismes sportifs, ou préventive en prévision de l'entraînement et la compétition a été prouvée lors d’une étude conduite sur un groupe de 74 boxeurs présentant des contusions : après seulement 4 jours d’utilisation, tous les hématomes avaient disparu chez 58 d’entre eux ! La Bromélaïne est dépourvue d'effet secondaire, même à des doses dix fois supérieures à la normale, sauf en cas d’allergie à l’ananas.
Résumé : Anti-inflammatoire. Mucolytique. Immuno-stimulant. Stomachique. Anti agrégant. Orthobiotique.
Attention : Une proportion importante de principe actif étant neutralisée par le ph gastrique, il convient d’utiliser des comprimés spécialement enrobés pour retarder la libération de la Bromélaïne, idéalement au niveau de l’intestin grêle.
Key-note : Enzyme Orthobiotique.

Il n'y a aucun produit dans cette catégorie.

Panier  

Aucun produit

Expédition 0,00 €
Taxes 0,00 €
Total 0,00 €

Les prix sont TTC

Panier Commander